Distribuée

Une protection complète contre le cyber-crime implique des mesures de sécurité périphérique le plus souvent complétées  par la sécurisation des différents appareils qui communiquent avec l'infrastructure interne.
En effet, une politique de sécurisation des ordinateurs portables et des smartphones au moins équivalente à celle des postes de travail internes évite la contagion du réseau via cette voie.

Plusieurs dangers guettent au quotidien les postes de travail en entreprise. Une personne étrangère peut connecter une clé USB infectée à son insu (ou pas...), un utilisateur peut malheureusement rencontrer un virus aux détours d'une séance de surf. Bien que les dommages ne soient que limités au PC en question, étant donné que l'entreprise a mis en place une protection antivirus centralisée sur le serveur, il convient toutefois de protéger les stations avec un antivirus afin qu'elles ne soient pas atteintes et, partant, inutilisables.