Périphérique

Pour préserver l'accès aux données et ainsi lutter contre la cyber-criminalité, C2D System House applique au cas par cas les deux types de sécurisation qui peuvent/doivent être prises en considération au niveau de l'antivirus, de l'antispam et de l'accès réseau : la protection “centralisée” (ou “périphérique”), complétée par la protection “distribuée”.
C2D System House  sécurise la périphérie de ses infrastructures et de celles de ses clients grâce aux meilleurs filtres ad hoc : les filtres de connexion et les filtres de contenu.

Dès lors qu'une entreprise dispose de PC connectés sur un réseau où se trouve un serveur, il est indispensable de protéger l'accès au réseau au moyen d'un proxy au niveau du réseau.

Contre les virus, C2D System House protège les fichiers partagés sur le réseau via un antivirus installé sur le serveur.
Ce choix offre plusieurs avantages manifestes. D'une part, en termes de protection pure et dure, il ferme définitivement les portes du réseau au fichier vérolé qu'un utilisateur aurait voulu, innocemment, enregistrer sur le serveur. D'autre part, installé sur le seul serveur, l'antivirus pourra être géré plus aisément et, gourmand en énergie, n'utilisera que le processeur de ce dernier et non celui de chacun des PC, envers les performances desquels il n'aura aucune influence.
Ce qui ne signifie pour autant pas que l'entreprise peut se passer d'installer un anti-virus sur tous les PC de son parc ou une partie.  L'entreprise peut se passer d'installer un antivirus sur les postes de travail à condition que ces derniers ne puissent avoir accès à des flux d'information non sécurisés (serveur proxy avec antivirus pour surfer, serveur mail avec antivirus) et que les autres possibilités soient inexistantes (ports USB, lecteur CD/DVD, etc désactivés).

C2D System House n'utilisant et n'installant que la messagerie du logiciel de collaboration  GroupWise, ellle peut se cantonner à une protection antispam et antivirus centralisée sur le serveur mail, et non installée sur le poste de travail comme l'imposent certains clients de messagerie. GWAVA (GroupWise Antivirus Agent) intercepte en effet les messages lors de leur passage à travers le serveur GroupWise et les rejette ou les accepte en fonction de leur degré potentiel de dangerosité, avant même qu'ils ne soient distribués entre les différentes boîtes e-mail.